Responsable éditorial web : mon rôle à l’agence Business to Web

Arrivée en 2012 à l’agence Izee Web (devenue depuis Business to Web), ma mission première a été de développer la prestation appelée à l’origine « gestion de contenu ».
gestion-contenu

Un rôle en constante évolution

Izee Web, agence fraîchement créée, proposait alors de la création de site web et du référencement naturel. Avec les évolutions de Google, Alexandre Filluzeau, le co-gérant de l’agence, a rapidement souhaité que les contenus aient une place à part entière au sein d’Izee Web.

Pour ma part, ça tombait bien : j’avais l’habitude de bloguer et une facilité à rédiger des articles. Mes premières missions ont donc été de rédiger des billets de blogs pour des entreprises, du secteur de la recharge de cartouche d’encre en passant par l’hôtellerie jusqu’au blog de l’agence même. A la fois optimisés pour le référencement et lisible par l’internaute, ces contenus étaient bien sûr uniques et à valeur ajoutée. Une fois rédigés, je les diffusais sur les réseaux sociaux (plutôt basiques à cette époque : Twitter, Facebook et Google +).

Au fil des mois, cette prestation s’est heurtée à quelques problèmes :

  • les clients n’étaient pas forcément prêts à avoir un budget mensuel juste pour le contenu : ils n’en voyaient pas l’intérêt.
  • Avoir du contenu de qualité dans un blog, c’est bien, mais si le site autour a du contenu sur-optimisé ou une structure de contenu mal pensée, son efficacité en est réduite.

La stratégie de contenu au coeur de la stratégie web

Ma mission a donc évolué : j’interviens désormais pour de la stratégie de contenu. Le contenu n’est plus seulement réfléchi dans une partie blog d’un client, mais dès la création de son site web. Arborescence, hiérarchisation des contenus, choix d’une ligne éditoriale… font partie de mon quotidien.

Hiérachiser les contenus : une étape indispensable pour un site navigable et lisible.

Je ne vais pas trop m’étaler sur mes missions. Parce que finalement, ce qui occupe le plus mes pensées chaque jour, c’est de convaincre les (futurs) clients de l’importance du contenu dans leur stratégie web. Je ne compte plus le nombre de personnes nous contactant en nous demandant du SEO (référencement naturel), du SEA (Adwords), des sites tous beaux et responsive… oubliant tous la partie contenu. C’est clair : la notion de référencement est désormais un incontournable dans l’esprit des gérants d’entreprise. Ils veulent être visibles sur Google.

C’est une véritable mission d’évangélisation que de faire comprendre que le contenu est à la base de cette visibilité. A la base du référencement, qu’il soit payant, naturel ou social. Souvent, je compare cela à une communication plus traditionnelle. J’explique à mon interlocuteur que de faire une belle affiche  sans penser au message écrit dessus lui serait inconcevable. Alors pourquoi ne pas faire pareil sur le web ?

Au-delà d’être visible, être convaincant

Et c’est pourtant le contenu qui passe souvent à la trappe quand il s’agit d’y mettre du budget. L’étape cruciale du choix des messages, de la démonstration de son expertise dans son domaine est négligée au profit de la visibilité. Être visible, c’est utile certes, mais à quoi bon rendre votre site visible partout si vous n’êtes pas convaincant sur ce même site ? Et pour convaincre, il faut des mots. Des images, des vidéos, des textes qui vous présenteront, présenteront votre savoir-faire, vos services et produits. C’est l’étape n°1 une fois la structure du site créée.

Cette étape est la plus longue à expliquer : la personne en face de moi me dit souvent qu’elle écrira les contenus elle-même (après tout, elle sait écrire, donc elle sait écrire pour le web non ?). Les retours d’expérience montrent que souvent, cette personne déchante : le choix des contenus (notamment des images, libres de droit et en accord avec le texte) et la rédaction web sont très chronophages. On se retrouve par conséquent avec des sites vides de contenus ou avec du contenu copié d’un autre site, avec des contenus sur-optimisés, etc. Et c’est avec cette mauvaise base qu’on nous demande ensuite de faire du référencement efficace. Et bien non, ce n’est pas plus comme cela que ça marche désormais : le contenu est roi.

Je suis responsable éditorial web. Ma mission ? Convaincre de l’intérêt du contenu. Une bataille de tous les jours où chaque nouvelle personne convaincue est une victoire de plus. Et cette mission est loin d’être terminée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *