Un jour dans la promotion de Spring Breakers en France

Février 2013. Un an après mon partenariat avec Skyrock pour la promotion du film Voyage au Centre de la Terre 2 en France, me voilà à nouveau engagée dans la promo d’un film. Cette fois il s’agit de Spring Breakers, le nouveau film du réalisateur Harmony Korine, avec James Franco, Selena Gomez, Vanessa Hudgens, Ashley Benson et Rachel Korine.



Cette fois, je ne travaille pas avec Skyrock qui n’est pas partenaire de la promo du film. C’est directement en contact avec Mars Distribution que j’étais. Ma mission cette fois-ci : être « reporter » à l’avant-première du film, à la conférence de presse du film, assister au Grand Journal et faire gagner des places pour l’émission à des lecteurs de mon blog.

Ca fait toujours plaisir de recevoir ce genre d'invitation !

Ca fait toujours plaisir de recevoir ce genre d’invitation !

Cette promotion a été différente de la première : les infos sont arrivées plus tardivement. Il a donc fallu informer les lecteurs de mon blog en temps et en heure sur le déroulement de cette promotion, sur la venue des acteurs, démentir les rumeurs, etc. La position de mon blog en temps que source crédible d’information m’aide très bien dans cette mission. Pour avoir créé de nombreux comptes sur les réseaux sociaux pour ce blog (Facebook, Twitter, Google + notamment), c’est Twitter qui une fois de plus s’est avéré le canal de communication le plus efficace pour informer mes lecteurs.

Une journée à Paris pour la promo du film

Me voilà donc de retour à Paris : cette fois, tout se déroule en une journée. Après un détour par le Grand Rex pour voir l’installation du tapis rouge, direction un palace parisien pour assister à la conférence de presse du film en présence de journalistes de sites d’actualités, de cinéma, de people. Bien entendu, le casting se fait désirer. Après près d’une heure de retard, le cast arrive et la conférence débute. En mode prise de notes pour mon futur article, je n’en perds pas une miette.

A peine cette conférence finie, direction le Grand Journal pour lequel j’ai dû organiser le concours pour faire gagner les places pour assister à l’émission, la transmission d’information directement avec le staff du Grand Journal et surtout m’assurer que tout le monde serait ensuite bien présent. L’émission est enregistrée avec quelques temps d’avance, le film ne sortant que quelques semaines plus tard en France, cette séquence ne sera donc diffusée qu’en mars 2013.

La journée se termine par l’avant-première au Grand Rex. C’est une autre dimension que celle de Voyage au Centre de la Terre 2 : cinéma 10 fois plus grand, beaucoup plus de monde, mais l’ambiance est à son comble. On suit le tapis rouge en direct depuis l’intérieur du cinéma. Le film est spécial, comme c’était prévu. La plupart des ados venues admirer Selena Gomez, la gentille actrice Disney, sont choquées et sortent avant la fin du film. Pendant deux heures, c’est coloré, déstructuré, bref, ce n’était pas un film comme les autres. D’ailleurs, pour l’avoir revu après, il faut vraiment être dans l’ambiance pour l’apprécier correctement.

Le cast sur la scène du Grand Rex.

Le cast sur la scène du Grand Rex.

Je rentre à l’hôtel faire mon article compte-rendu à minuit, impatiente de partager mes photos, mes souvenirs et mon expérience. Toute la journée j’ai tweeté et malheureusement, la batterie de mon smartphone m’a vite lâchée, j’ai donc plein de choses à raconter.

Pour faire le bilan de cette expérience, je dirais qu’une fois de plus les réseaux sociaux ont été cruciaux : faire suivre en temps réel un événement n’est pas chose facile surtout quand on a un lectorat très impatient derrière. Les objectifs étaient de faire vivre en parallèle mon expérience, de faire rêver les lecteurs et bien sûr de leur donner envie d’aller voir le film. Quelques mois après, je leur ai permis de gagner des DVD du film, parce que dans tout ça, il ne faut pas oublier que c’est grâce aux lecteurs du blog que je vis toutes ces aventures.

Ca a surtout été pour mois l’occasion une fois de plus de m’improviser reporter (et revenir à mes premiers projets de carrière dans le « journalisme » avant de m’aventurer dans le web). Une expérience que j’espère revivre pour une 3e fois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *